Retour à Projets

Récupération des métaux dans la station d’épuration

Récupération des métaux dans la station d’épuration
Coordinateur : Jean-Marc CHOUBERT Partenaires :

INSA Lyon (DEEP),  AERMC

2019-2023

Récupérer les métaux contenus dans les eaux usées est un défi pour les chercheurs qui permettra d’accompagner la mutation de la station d’épuration vers la station de récupération des ressources de l’eau. L’unité REVERSAAL d’INRAE et le laboratoire DEEP de l’INSA de Lyon travaillent ensemble dans cet objectif.

Le travail mené en 2019-2020 a consisté à dresser, à partir de connaissances bibliographiques, un état de l’art comprenant la problématique et des opportunités de récupération d’une cinquantaine de métaux contenus dans les eaux usées. Une première étape a consisté à identifier les métaux d’intérêt par matrices (eau usées, traitées, boues et cendres) en s’appuyant sur des critères de stratégie, de criticité, de concentrations et de potentiel financier. Le travail a également recenser les technologies de récupération disponibles, celles en développement, et les initiatives sur le sujet de la récupération des métaux. Le rapport d’opportunités est disponible ICI. Il fait l’objet d’une présentation à la conférence ASTEE à Lyon du 14 au 16/09/2020.

Compte-tenu des limites des connaissances disponibles, une 2e étape est engagée pour caractériser la spéciation des métaux dans différentes matrices de l’assainissement, comprendre les processus réactionnels et leurs conditions de réversibilité. Il s’agit plus particulièrement de comprendre et maitriser les liens entre métaux et phases solides (matière organique, sorbants, précipités, résines …). C’est l’objet du projet MAYA

Ce travail est mené dans le cadre du pôle commun de recherche Ressources Eaux et Déchets – RESEED, avec le soutien de l’agence de l’eau RMC.