Retour à Réseaux

EPNAC

En France, les procédés de traitement des eaux usées des petites et moyennes collectivités sont en constante évolution et leur diversité augmente fortement. Constitué à l’initiative d’Irstea, le groupe de travail EPNAC (Evaluation des Procédés Nouveaux d’Assainissement des petites et moyennes Collectivités) est a pour objectif de mutualiser et de diffuser une information technique et cohérente sur ces procédés auprès des acteurs de l’assainissement.

Le groupe de travail EPNAC

Ce groupe de travail né en 2008 suite à un constat partagé entre différents acteurs publics de l’assainissement en France. La diversité des procédés d’épuration des eaux des petites et moyennes collectivités, ainsi que leur forte évolution à l’initiative des constructeurs ou du secteur public, rendent délicates la validation puis la diffusion d’avis techniques indépendants sur ces procédés. Cette difficulté est liée à la fois à un manque de recul vis-à-vis des procédés novateurs et à une information hétérogène et disséminée. Or les investissements que représentent ces infrastructures, pour répondre à la réglementation, ne sont pas sans conséquences pour les collectivités. Pour une utilisation optimale des deniers publics de l’assainissement, la définition et la diffusion de règles de dimensionnement et de gestion claires sont nécessaires.

Le groupe de travail EPNAC, initié et piloté par Irstea, rassemble l’ensemble des acteurs publics de l’assainissement :

  • le Ministère en charge de l’Ecologie,
  • l’Agence Française pour la Biodiversité,
  • les Agences de l’eau,
  • l’Office International de l’Eau,
  • les Conseils Départementaux en charge de l’assistance technique aux exploitants de station d’épuration ,
  • les Services en charge de la Police de l’Eau,

Objectifs

Le groupe EPNAC a pour objectif principal la production et la diffusion d’une information pratique et technique étayée auprès des acteurs de l’assainissement, en acquérant, mutualisant et diffusant les connaissances sur les procédés de traitement des eaux usées des petites et moyennes collectivités.

Fonctionnement : pilotage et études

La diversité des acteurs concernés permet d’aborder globalement le domaine de l’assainissement par ses aspects techniques, réglementaires, scientifiques et économiques. Cette complémentarité des personnes permet une meilleure analyse des problématiques des collectivités, bureaux d’études, exploitants, constructeurs, décideurs…

Le groupe est piloté par un comité comprenant l’ensemble des organismes participants. Ce comité de pilotage a un rôle décisionnel sur les aspects d’organisation et d’orientations stratégiques, scientifiques et techniques.

Il s’appuie sur des sous-groupes pour la production et la diffusion des connaissances. En effet, les axes d’études ciblés par le groupe sont assurés par des ateliers thématiques spécifiques pluriannuels. Sur la base du volontariat, ces ateliers regroupent environs 10 à 15 personnes autour d’objectifs liés à la conception, au dimensionnement et à l’exploitation des procédés de traitement, à l’évaluation des procédés ou la collecte d’informations générales sur la problématique de l’assainissement des petites collectivités. Les travaux des ateliers peuvent prendre plusieurs formes telles que :

  • des protocoles
  • des retours d’expériences et rapports d’évaluation
  • des guides de dimensionnement
  • des guides d’exploitation
  • des notes de cadrage réglementaire

Les travaux sont réalisés via des enquêtes, des mesures de terrain et/ou des études bibliographiques. A titre d’exemple, les sujets abordés par les différents ateliers thématiques depuis la création du groupe sont :

  • les caractéristiques des eaux usées des petites collectivités,
  • le dimensionnement réduit des filtres plantés de roseaux – FPR – et la veille de nouveaux procédés (Combipur, Ecophyltre, Filtre à coco, variations de charges, recirculation sur étage unique, aération forcée etc.),
  • l’exploitation des stations de types boues activées, FPR, disques biologiques et lagunage,
  • les associations de disques biologiques et de lits bactériens avec des lits de clarification-séchage plantés de roseaux,
  • des éléments de méthodes pour la définition des niveaux de rejets,
  • le curage des boues,
  • le stockage des eau usées traitées,
  • les zones de rejet végétalisées, etc.

 

Diffusion des résultats :

La diffusion des résultats s’effectue grâce à la mise à disposition en libre accès sur le site internet du groupe EPNAC (http://epnac.irstea.fr) de documents de référence. L’ensemble des personnels des organismes membres du groupe est invité à proposer des documents pour diffusion. Le comité de pilotage et les ateliers de travail d’EPNAC sont également forces de proposition de documents issus de la littérature existante ou de productions du groupe. Le comité scientifique est chargé d’évaluer et de valider les documents de références pour publication sur le site.

D’autre part, des Journées Techniques sont organisées annuellement pour l’ensemble des personnels des organismes partenaires au groupe EPNAC. Ces journées permettent l’échange de points de vues, d’avis techniques et le débat autour de problématiques d’actualité liées à l’assainissement ainsi que le partage des travaux réalisés par le groupe. Ces journées ont lieu chaque année dans un bassin hydrographique différent et regroupent autour de 150 personnes de l’ensemble du territoire national.

Site internet : https://epnac.irstea.fr/ 

Contact: stephanie.prost-boucle(at)irstea.fr